Vous êtes ici

La Beauté des jours, Claudie Gallay

Auteur : Claudie Gallay
Editeur : Actes Sud Arles
Publié : 2017
Type de document : Livre
Cote : r gal

 "La vie de Jeanne était bien rangée, c’était presque une vie immobile, elle pensait que c’était peut-être pour cette raison qu’elle aimait tant regarder les trains.

La mère lui avait appris qu’elle était faite pour mener une vie ordinaire, avec des rêves à la hauteur de sa condition. La mère disait, Tout le monde n’a pas la carrure, ma fille…Elle ne disait pas carrure, elle disait épaules. Tout le monde n’a pas les épaules."

Jeanne a 43 ans. Elle est mariée à Rémy, mari gentil et attentionné. Il l’aime et elle l’aime en retour. Ils sont parents de deux filles, des jumelles, qui s’envolent doucement du nid familial pour suivre leurs études et leurs amours naissantes. Son travail à la poste lui convient et Jeanne est heureuse dans cette vie bercée par douceur du quotidien et pourtant … Maintenant arrivée au milieu de sa vie, elle prend pleinement conscience que le temps passe vite et qu’il appartient à chacun d’habiter pleinement chaque minute vécue. Pour cela peut être faut-il prendre des risques ? Alors elle se souvient des rêves qu’elle nourrissait pendant son adolescence. Qu’a-t-elle fait de son admiration pour Marina Abramovic. Artiste serbe très spéciale, cette performeuse « s’était confrontée à tout ce qui la terrifiait, le froid, le feu, les serpents, la solitude, les autres. Ce qui fait peur doit être vaincu ». Elle aurait tant voulu la rencontrer, suivre une de ses œuvres d’Art corporel. S’est-elle oubliée pendant tout ce laps de temps où elle s’est consacrée aux siens ?

 Jeanne a t’elle a eu peur de vivre ses désirs ? Martin, son amour de jeunesse, aurait-il pu être l’homme de sa vie à la place de Rémy ? Il est encore temps de reprendre sa vie en main, d’en infléchir le cours. Le destin va d’ailleurs la mettre au défi de remettre en cause cette existence sereine quand elle croise par hasard celui qui va faire bouger quelque chose de très loin dans sa mémoire, cet homme aux yeux bleus et au sourire si particulier. Le sourire de Martin fayol et voici le doux vertige qui l’envahit à nouveau si longtemps après. Alors à l’instar de Marina Abramovic, Jeanne va-t-elle accepter de faire un choix aventureux. ?  Aura-t-elle La carrure, les épaules … ?

Claudie Gallay sait nous parler des choses simples et les magnifier avec le style qu’on lui connait, un style sobre mais ô combien efficace, celui qui nous avait déjà enchanté dans les déferlantes. Ce roman plein de sensibilité et de tendresse est une nouvelle fois une superbe réussite.