Vous êtes ici

L'Homme qui mit fin à l'Histoire, Ken Liu

Auteur : Ken Liu
Editeur : Le Bélial' Saint-Mammès
Publié : 2016
Type de document : Livre
Cote : rsf liu

Seconde Guerre mondiale. L’unité 731 de l’armée japonaise commet des exactions sur la population locale du district de Pingfang en Chine.

A la capitulation, nul n’est inquiété et les faits sont même passés sous silence.

 

Dans un futur proche, un historien sino-américain, Evan Wei, veut faire la lumière sur ce pan de l’histoire sino-japonaise. Aidé de sa femme, la physicienne Akemi Kirino, il va mettre au point un procédé pour retourner dans le passé. Sa machine profitera aux proches des victimes de Pingfang pour qu’ils témoignent. Cela va entraîner des conflits diplomatiques et des positionnements "éthiques" sur le passé.

 

Ce que soulève Ken Liu dans ce roman, c’est notre rapport à l’Histoire. Pour se faire, il utilise une forme inédite : la transcription d’un documentaire filmé. On passe d’un personnage à un autre comme si on les regardait à la télévision. Le fait qu’aucune date précise ne soit donnée pour le présent de l’histoire nous le rend encore plus plausible. Malgré tout, l’usage d’une machine à voyager dans le temps nous garde dans l’univers de la science et de la fiction.

 

Abordable par tous (même ceux qui n’aiment pas la science-fiction), je vous recommande chaudement ce court roman !